QUELQUES EXEMPLES DE CONDOLéANCES

Présenter ses condoléances c’est exprimer son soutien à la famille du défunt, vos proches, amis ou collègues et affirmer votre présence à leurs côtés dans ce moment douloureux. Il faut être compatissant et choisir avec précaution les mots que vous allez utiliser pour les proches du défunt.

CONDOLÉANCES À UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE.

Pour un frère, une sœur qui vient de perdre son conjoint.

Mon très cher X (Ma très chère X),

Il n’y a pas de mot pour te dire combien nous sommes touchés par la disparition de ton mari (ta femme) bien-aimé(e).
Nous partageons ta peine et ta tristesse tant Y était une personne agréable et aimante, apprécié(e) de tous.

Le vide qu’il (elle) laisse est immense. Y nous manquera à tous et mérite à jamais une place dans notre coeur.

Toute la famille est à tes côtés pour te soutenir et t’aider à surmonter ta douleur et ton chagrin dans cette épreuve difficile.

Ton frère (ta soeur) qui t'aime.

Pour un membre de la famille qui vient de perdre son enfant.

Chère X, cher Y,

Comment exprimer toute la tristesse et la peine qui nous ont envahies après ce drame.
Voir son enfant partir le premier est l’épreuve la plus cruelle à affronter pour un parent.

Nous partageons votre souffrance et toutes nos pensées vous accompagnent pour vous aider à trouver au fond de vous la force de surmonter ce moment douloureux.

Bien affectueusement,
W et Z

Pour un cousin, une cousine qui vient de perdre une mère ou un père à la suite d’une longue maladie

Chère X,

Je souhaite te présenter toutes mes plus sincères condoléances dans cette terrible épreuve.

Sois assuré(e) de mon soutien et de ma présence près de toi.

Cette maladie est un fléau et vous l’avez affrontée courageusement jusqu’à la fin.

Sache que toute la famille est à tes côtés pour t’aider à traverser cette épreuve et t’entourer de tout l’amour et le réconfort dont tu as besoin.

Z

CONDOLÉANCES À UN AMI, UN COLLèGUE, UN VOISIN

Pour un ami, un voisin, un collègue qui vient de perdre son conjoint.

Très chère X,

Ces quelques mots pour te témoigner ma profonde compassion et tout mon soutien dans ce moment difficile.

Les mots me manquent pour exprimer ma douleur et m’associer à ton chagrin.

Y était pour moi un merveilleux ami, fidèle et sincère et je sais combien il a été pour toi le plus merveilleux des maris.
Je n’ignore pas non plus à quel point il va te manquer. Sache que si tu as besoin de moi, je serai toujours là.

Affectueusement,

Z

Pour un ami, un voisin, un collègue qui vient de perdre son enfant.

Chère Y, cher X,

Je viens d’apprendre la terrible nouvelle et toute la famille est sous le choc.

Nous n’osons imaginer le chagrin qui vous envahi et la douleur que vous devez ressentir.

Rien n’est plus douloureux pour un parent que de perdre son enfant. Et les mots nous font défaut pour vous exprimer toute notre compassion.

Sachez que vous n’êtes pas seuls dans cette douleur. Nous partageons votre affliction et sommes auprès de vous, à vos côtés pour vous soutenir et vous accompagner dans cette tragique épreuve.

Toutes nos pensées vous accompagnent.

W et Z